Retour à l'accueil
Le Plan de Bezoard
La Communauté
Le Livre d'or

Rogue, le directeur de Serpentard.

Rogue est le directeur de la maison Serpentard, il y fut donc lui-même élève. En effet, contrairement à certaines drôles de rumeurs qui circulent sur le Net, on ne peut en aucun cas devenir Directeur d’une maison dans laquelle on n’a pas évolué en tant qu’étudiant (JKR).

Rogue a ainsi été élève à Serpentard et donc, par corollaire, le Choixpeau a vu en lui, les traits de caractère d’un serpentard.

Si nous reprenons l’ensemble des chansons du Choixpeau lors des Répartitions, nous pouvons dresser une liste des adjectifs qualifiant la maison serpentard et de même, l’évolution des termes qu’utilisent le Chapeau Magique au cours des 5 premiers tomes.

Tome 1 : « Vous finirez à Serpentard, Si vous êtes plutôt malin, Car ceux-là sont de vrais Roublard, Qui parviennent toujours à leur fin ».
Tome 2 : Pas de chanson
Tome 3 : Pas de chanson
Tome 4 : « Serpentard assoiffé de pouvoir et d’action, Recherchait en chacun le feu de l’ambition ».
Tome 5 : « Ainsi Serpentard voulait un sang pur, Chez les sorciers de son académie, Et qu’ils aient comme lui Ruse et Rouerie ».

Au cours des Tomes, l’évolution des propos du Choixpeau est donc flagrante, on passe de termes enfantins comme « malin » (précédé de « plutôt ») à des termes comme « sang pur » qui témoignent d’un réel clivage entre les maisons, d’une séparation de plus en plus importante avec les autres.
Serpentard s’enferme involontairement ou non dans une idéologie raciste et xénophobe qui la mènera peut-être à sa perte (ou à « autre chose ») à cause d’éléments perturbateurs comme Draco Malfoy. Précisons cependant que Serpentard [la maison], qui désire la chute de l’école (quelques étudiants) ne peut survivre sans Poudlard ; tout comme Poudlard n’a aucune raison d’être sans Serpentard.

On peut donc en tirer une conclusion. Il existe deux options :
-soit les serpentard suivent la voie qu’ils utilisent jusqu’à aujourd’hui et cela conduira à la perte de Poudlard.
- soit ils décident de changer, de mettre un terme aux actes dégradant perpétrés par Malfoy et ses acolytes qui adhérent à l’idéologie du Seigneur des Ténèbres, et ainsi Poudlard pourra relever la tête et continuer sa lutte contre Voldemort.

Il est surprenant qu’Hermione, qui pense à tout et qui n’a pour le moment pas une seule fois eut tort, n’ait pas encore pensé à suivre les conseils du Choixpeau magique et de Dumbledore selon lesquels seul l’union aura raison de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.
Ainsi, suite à la création du club de Duel, de l’AD pourquoi pas une maison Commune ?
JK.Rowling a assuré dans une interview qu’Hermione sera celle qui changera les mentalités : nous attendons…

Severus Rogue avantage toujours ses élèves, les membres de sa maison, qu’ils aient tort ou raison ; il est d’une partialité exemplaire surtout vis-à-vis des Gryffondor qui nourrissent depuis toujours une longue lutte silencieuse contre les serpentard.

Quelle est la source de cette haine silencieuse entre ces deux maisons voire entre Serpentard et le reste de Poudlard ? On sait depuis le Tome 1 que Harry (Gryffondor) déteste Malfoy (Serpentard). Cependant ce fossé existait déjà avant l’arrivée de notre héros au collège. Encore une fois quelle est l’origine de ce clivage ?

JK.Rowling nous a informé que le premier chapitre du Tome 6, « Harry Potter and the Half Blood Prince », aurait pu trouver sa place dans le livre 2, « La Chambre des Secrets », tome dans lequel on en apprend un « tout petit peu plus » sur les Fondateurs de Poudlard. Concernant Godric, on apprend qu’il a laissé son épée à Poudlard et concernant Salazar, la chambre des Secrets qu’il avait caché aux autres. Pourquoi ? Parce que ce clivage était déjà apparu, parce qu’ils n’étaient plus amis…

Précision : Dès le début du Tome 1, JK.Rowling force nos esprits à accepter le fait que les Gryffondor sont les « gentils » avec Harry que l’on aime dès les premières lignes du livre et Ron ; et que les « Méchants » sont les serpentard avec Malfoy.

- « C’est une sorte de domestique ? (En parlant de Hagrid) »
- « On m’a dit que c’est une espèce de sauvage, il soûle de temps en temps. Quand il est ivre, il essaye de faire des tours de magie et finit toujours par mettre le feu à son lit ». (Propos tenus par Malfoy sur le chemin de Traverse dans le Tome 1)

De la même manière que Harry aurait pu aller à Serpentard, Rogue aurait pu aller dans une autre maison. Les traits de caractère qui composent les élèves de la maison au serpent ne sont par forcement les seuls dont disposent Rogue. Plus concrètement, le courage qui est une des valeurs fondamentales de Gryffondor est fortement présente dans le « Moi » de Rogue puisqu’il a choisi de s’opposer au Seigneur des Ténèbres et de l’espionner en prenant comme le dit Dumbledore « de grands risques personnels ».