Retour à l'accueil
Le Plan de Bezoard
La Communauté
Le Livre d'or

L’énigme du Retourneur de temps (ou les Choix de Dumbledore)

Certains pourraient croire que nos articles ne jurent que par une phrase, une expression, celle de Dumbledore : l’importance des choix. Cependant, cette simple phrase revêt une importance toute particulière de par le fait que, un, Dumbledore l’ait prononcé et que, deux, il ne dit rien à la légère surtout en fin de Tome (pour exemple à la fin du Tome5, « Harry Potter et l’ordre du phénix » il apprend à Harry la Prophétie, cette fameuse Prophétie qui bien que compréhensible, reste inexplicable quand à son existence).

Âme fragile ou facilement « embrouillable », s’abstenir !
On respire… et on se lance…

Pour commencer, un certain nombre DE CONSTATS SURS À CENT POURCENT ressortent de la lecture des livres :

- Il existe des retourneurs de temps permettant d’aller dans le passé (nous ne savons pas s’ils permettent d’aller dans le futur). Ils sont extrêmement réglementés. On peut donc supposer que le ministère connaît les risques qu’ils peuvent générer.

« Chaque fois que je retournais le sablier, je revenais en arrière d’une heure et c’est comme ça que je pouvais assister à plusieurs cours en même temps ».

- Il existe des prophéties comme celle faite à Harry qui prévoit le futur.
- Il existe au département des mystères une salle consacré au Temps, comme quoi, son importance est peut être supérieure à ce que l’on pense.

« Un œuf minuscule, brillant comme un joyau, flottait à l’intérieur. A mesure qu’il s’élevait, sa coquille craquait et laissait apparaître un colibri que le vent emporté jusqu’au sommet de la cloche. Il retombait alors dans les remous et ses plumes se froissaient peu à peu, redevenant aussi humides qu’au moment de sa naissance. »
« Une tête de bébé grotesque reposait à présent sur le coup épais du mangemort […] c’est le Temps, dit Hermione, le Temps ».

COROLLAIRE :

LE FIL CONDUCTEUR DE NOTRE VIE, NOTRE DESTIN EST TRACE A L’AVANCE. NOUS SOMMES, DES LA NAISSANCE, CONDITIONNES POUR ACCOMPLIR QUELQUE CHOSE PUISQUE NOTRE FUTUR EXISTE (LES PROPHETIES). ET NOUS POUVONS ALLER DANS LE PASSE POUR MODIFIER LE FUTUR (CE QUE FONT HARRY ET HERMIONE DANS LE TOME 3).

Remarque : Dans ce sens, l’importance du choix est primordiale puisque nous pouvons modifier le destin, le futur qui est écrit en modifiant le passé.

Dans le monde des sorciers, le voyage dans le temps existe et est possible. Cependant, en faire un constitue un viol d’une des « lois les plus importantes du monde de la sorcellerie ! Personne n’a le droit de changer le cours du temps » sous peine de tout déformer car comme le dit Dumbledore : « les conséquences de nos actions sont toujours si complexe, si diverses que prévoir l’avenir est une entreprise bien difficile ».

Précisons qu’une loi « des plus importantes » ne naît que lorsque l’on a déjà connu une situation incroyable nécessitant la mise en place de celle-ci. Peut-être ignorons nous quelque chose (supposition)

De même, il existe au département des mystères une salle où sont conserver toutes les prophéties et seules (c’est important), seules les personnes concernées peuvent récupérer, tenir la boule de cristal qui contient la prophétie.

« Les seules personnes autorisées à retirer une prophétie au département des Mystères sont celles qui en font l’objet ».

En effet qu’adviendrai-t-il si des personnes autres que leurs destinataires venaient à apprendre l’existence d’une prophétie. Il en résulterai que le destin pourrait être modifié. Et donc engendrer des conséquences désastreuses que le ministère tente d’éviter en réglementant à l’extrême l’usage des retourneurs de temps. Car le fait qu’une personne mal intentionnée connaisse un destin, connaisse le futur correspond à un voyage dans le temps car il pourra toujours dans son présent faire les choix qui s’impose pour modifier le futur qu’il a entendu mais qu’il ne désire pas.

REVENONS EN AU VOYAGE DANS LE TEMPS DE HARRY DANS LE TOME 3 :

De ce voyage dans le temps découle un certain nombre de paradoxes qui peuvent, certes, être considéré comme relevant plus de la physique relativiste ou alternative, mais il n’en reste pas moins une source d’interrogation quant à cet événement qu’est ce voyage dans le temps de Harry.

LE PARADOXE DIT DU "GRAND-PERE":

Ce paradoxe est certainement l'un des plus important. En effet, il s'applique à tous type de voyage temporel.

Enoncé:

« Disons que je peux voyager dans le passé, et que je tue un de mes ancêtres (avant qu'il ait eu une descendance), mon grand-père par exemple. Si mon grand-père n'a pas de descendance, alors je ne naîtrais jamais. Et si je ne nais jamais, je ne peux pas retourner dans le passé tuer mon grand-père. Et si je ne tue pas mon grand-père, alors je pourrais naître, et je pourrais tuer mon grand-père et ainsi de suite.
Vous me direz que je serais idiot d'aller tuer mon grand père dans le passé, alors je pourrai simplement visiter l'époque sans rien y changer. Seulement je suis sur que ma seule présence modifierait l'espace-temps.
On retrouve ici la théorie qui dit qu'un battement d'aile de papillon peut provoquer un ouragan ».

C’est ce qui se produit dans le Tome 3, Harry aurait dû mourir avec Sirius au bord du Lac, mais il se sauve. Ainsi à ce moment :

Pour Harry au bord du lac avec Sirius : il est dans le présent et se voit lui-même produire dans le futur un patronus pour se sauver.
Pour Harry qui produit le patronus : Il est dans son passé et va modifier le futur (de son passé) pour avoir un présent (survivre).

Plus loin encore, ce qu’il se passe dans ce passage du livre est un paradoxe dans un paradoxe.

Explications :

La première fois que nous voyons Harry au bord du lac, il ne sait pas que c'est lui-même qui va produire un patronus pour éloigner les détraqueurs.
La deuxième fois que la scène se produit, Harry Potter assiste à la scène, mais cette fois, c'est lui-même qui produit le patronus mais il ne savait pas avant de venir dans le passé qu’il allait avoir ce rôle.
Il obéit à une impulsion qui le pousse à produire ce patronus, cette impulsion, c'est le déroulement du temps qui veut que ce patronus soit produit, puisque Harry est ressorti vivant de la rencontre avec les détraqueurs.

Mais ce déroulement du temps est inscrit comme tel uniquement parce qu'Harry décide, à ce moment-là, d'intervenir.

Que se serait-il passé si Harry et Hermione n'avaient pas rencontré Dumbledore à l’infirmerie, s’il ne leurs avait pas dit « ce qu’il nous faudrait c’est du Temps », si nos deux jeune héros n'étaient pas revenus dans le temps ?

Certes, Black aurait eu un baiser et Buck serait mort à jamais. Mais Harry et Hermione seraient restés là à l'infirmerie avec Ron, sans rien faire. Et cela n'empêche pas que Harry soit sorti indemne de la rencontre avec les détraqueurs du lac, mais qui aurait produit le patronus alors, car il a bien été produit.
Mais peut-être que si Harry n’était pas allé dans le passé, il serait mort dans le présent, à l’infirmerie. Mais dans ce cas, il ne pourrait accomplir la prophétie. Donc que le futur n’est pas écrit, alors qu’il l’est.

Donc quoiqu’il arrive Harry, qu’il soit allé dans le futur ou non, serait toujours en vie. Mais dans ce cas, qui aurait encore une fois produit le patronus en forme de Cerf. James ? Impossible il est mort.

Plus loin, le film HP3 contient un certain nombre d’indice non présent dans les livres (source JKR), ainsi certains détails ont une importance particulière, comme par exemple le fait que Dumbledore est ralentit Macnair et Fudge avant l’exécution de Buck pour permettre à Harry de gagner un peu de temps. Mais imaginons que Buck ait été sauvé grâce au plaidoyer de Hagrid au procès, alors, Sirius n’aurait pas été sauvé. Sirius ne serait pas mort dans le tome 5 en faisant ainsi, on peut le supposer, grandir et mûrir Harry et prendre conscience du rôle qui est sur ces épaules et surtout Sirius, du moins le fait que Sirius semble être prisonnier et torturé par Voldemort n’aurait pas attirer Harry vers le département des mystères, il n’aurait pas appris la prophétie, du moins tout de suite. Ainsi le futur aurait été modifié.

Donc si Dumbledore aide Harry a gagné du temps c’est qu’il sait ce que le sauvetage de Sirius dans le Tome 3 implique. Il est donc au courant du futur et de la destinée d’Harry.

Ainsi, l’ensemble des tomes 3, 4, 5 et certainement suivants reposent sur une modification du temps, sur les conséquences de la possible connaissance par Dumbledore du destin de Harry. (voir schéma remarquez comme à chaque fois qu'un choix s'impose, à chaque fois que le destin est tenté de bifurquer, Dumbledore intervient)

EN CONCLUSION :

On peut donc envisager une explication à cette fameuse larme à la fin du Tome 5, « Harry Potter et l’ordre du Phénix » :

« Harry leva les yeux et vît une larme couler sur le visage de Dumbledore puis disparaître dans sa longue barbe argentée »

Dumbledore vient d’appendre à Harry la prophétie, il sait qu’à la fin un des deux devra tuer l’autre ou peut être les deux.

Quelle autre raison que la connaissance de la future mort de Harry peut expliquer cette larme. En effet, car si le futur est connu de Dumbledore et que Harry sort vainqueur du combat final, pourquoi une larme ? (Cet avis n’engage que nous)

Autre interrogation : si Dumbledore sait que le futur est écrit, pourquoi donne-t-il autant d’importance aux Choix. Puisque de toute façon, notre destin nous mène là où il se doit. Et puis de toute façon, c’est notre destin qui fait que l’on fait tel ou tel choix, non ?

.