Retour à l'accueil
Le Plan de Bezoard
La Communauté
Le Livre d'or

Le rôle de Fumseck

Loin d'être le simple compagnon de Dumbledore, le phénix a une fonction symbolique dont le mystère nous est encore caché dans le tome V au titre si évocateur. Pour l'instant, nous ne pouvons donc qu'avancer des déductions ou des observations qui donnent à réfléchir...
Tous les familiers de la série savent depuis le début que la baguette magique d'Harry Potter et celle de son ennemi, Voldemort sont faites à partir d'une plume du même phénix que nous savons plus tard être Fumseck. Or cet animal apparaît devant eux plusieurs fois dans la série et dans des circonstances similaires et particulières.
En ce qui concerne Harry Potter, celui-ci s'est retrouvé seul, deux fois, face au véritable Lord Voldemort (et non par le biais de ses pions). Et deux fois, Fumseck y fait son apparition ! Dans le tome 2, il apporte le choixpeau dans lequel se cache l'épée de Gryffondor et crève les yeux du Basilic; dans le tome 4, bien qu'il n'est pas là physiquement, Fumseck se met à chanter, afin d'aider Harry à se sortir à chaque fois vivant de l'épreuve. On peut constater plusieurs observations:
Selon les légendes, l'apparition du Phénix inaugurait une ère nouvelle. Chaque apparition de Fumseck est synonyme d'annonciation. Dans le tome 2, Harry Potter dévoile ses convictions spirituelles et dans le tome 4, Voldemort revient parmi les morts.
Fumseck possède une fonction symbolique bien défini. Il est le messager de Dumbledore qui est la figure initiatique de Harry et Voldemort. Voilà pourquoi une baguette contenant une plume de phénix (dont l'unique donateur est Fumseck) n'est pas chose courante (au contraire du crin de licorne ou de la ventricule de dragon). Cela voudrait dire que le sorcier qui possède ce type de baguette est de nature exceptionnelle, tel que Voldemort et Harry Potter... Voldemort aurait pu être en quelque sorte un initié qui aurait fait faux bond tandis que Harry Potter se trouverait sur la bonne voie... Lorsque Harry jure devant Voldemort sa fidélité à son maître Dumbledore, Fumseck apparaît en lui donnant une épée. Par le biais du phénix, Dumbledore reconnaît Harry comme apprenti par l'acte de l'adoubement.
Durant ses apparitions, Fumseck doit veiller à ce que les deux antagonistes ne se détruisent pas ! Harry Potter et Voldemort devaient donc rester vivants. À plusieurs reprises dans l'histoire, on insiste pour que Harry reste vivant. L'importance est capitale sans qu'on explique pourquoi. Fumseck, dans le tome 2 protège Harry du basilic, qui risque effectivement de le tuer et demande à Harry Potter, dans le tome 4, de ne pas briser le lien (p.591) entre sa baguette et celle de Voldemort. Ce conseil a permis à Harry Potter d'échapper à une mort inéluctable...
Comme tout phénix qui se respecte, Fumseck doit, tout les 500 ans, renaître de ses cendres. Un seul personnage réussit à l'imiter: il s'agit de Voldemort. La renaissance de Voldemort dans le tome 4 est similaire en tout point à celui du Phénix. Selon les légendes, lorsque le Phénix sentait venir sa fin, il préparait son propre bûcher en rassemblant des branches et s'immolait lui-même en frottant son bec contre du silex. Pour renaître, Voldemort opte lui aussi pour le sacrifice, en prenant toutefois des éléments "impurs" tels que la chair, le sang et les os. Chez les chrétiens, le Phénix était exempt de toute corruption ou péché puisqu'il ne mangeait jamais de chair. Toutefois la chair et le sang ont été les éléments offerts par le Christ durant la dernière Cène, et par conséquent, le mythe de la résurrection chez le Phénix a été très vite comparé à celui du Christ. La résurrection étant la survie non seulement de l'esprit mais du corps du défunt, les apparitions de Fumseck s'opèrent lorsque Voldemort acquiert une véritable enveloppe corporelle. Dans le tome 2, le souvenir de Voldemort devenait de plus en plus vivant à mesure qu'il puisait sa force dans l'esprit d'une personne innocente et dans La Coupe de Feu (autre symbole christique), Voldemort réussit à renaître dans un nouveau corps. Autre parallèle mystique, la résurrection du Christ a été vu par des témoins qui n'ont pas été crus sur paroles. Harry Potter est le seul personnage à avoir assisté à la renaissance de Fumseck et de celle, contestée, de Voldemort.


 

 

Cette théorie nous a été envoyé par un visiteur de bezoard. Nous l'avons quelque peu modifiée. Consultez l'article en Version Originale sur 'le Grimoire HP'