Retour à l'accueil
Le Plan de Bezoard
La Communauté
Le Livre d'or

La Relation Harry - Rogue

Les relations qu’entretiennent Rogue et Harry sont clairement décrites dans chaque tome. Quelle(s) est (sont) la (les) origines de leur relation ?
Première rencontre :
« -Ah oui, dit-il. Harry Potter. Notre nouvelle… célébrité. »
« Lors du banquet de début d’année, Harry avait senti que le professeur Rogue ne l’aimait pas beaucoup. A la fin du premier cours de potions, il se rendit compte qu’il s’était trompé : en réalité Rogue le haïssait. »
Le rapport entre les deux personnages nous est clairement dévoilé dès le début de la saga.

Déduction logique & prouvée : Le mépris de Rogue pour Harry provient d’un événement antérieur à l’arrivée d’Harry à Poudlard.

Rogue, adolescent :
La raison la plus probable, est celle qui nous est donnée dans les tomes suivants, est que le père de Harry, James était l’ennemi juré de Rogue lorsqu’ils étaient tout deux étudiants à Poudlard.
La rivalité, l’opposition entre James et Rogue nous est clairement décrite dans le tome 5, Chapitre : « Le pire souvenir de ROGUE. »
« Ça va, Servilus ? Lança James d’une voix forte.
Rogue réagit si vite qu’il semblait s’être attendu à cette attaque. Lâchant son sac, il plongea la main dans une poche de sa robe de sorcier et sa baguette était à moitié levée lorsque James cria :
-Expelliarmus !
La baguette de Rogue fit un bond de quatre mètres dans les airs et retomba derrière lui (…)
-Impedimenta ! dit-il en pointant sa propre baguette sur Rogue qui fut projeté à terre (…)
-Qu’est-ce que c’est que ces grossièretés, lave toi la bouche, dit James d’un ton glacial. Récurvite ! »
« il y eu un autre éclair de lumière et Rogue se retrouva à nouveau suspendu les pieds en l’air.
-Qui veut me voir enlever le caleçon de Servilo ? »
Rogue subit là, une profonde humiliation de la part de James. Nous devons cependant relativiser cette « domination » de James :
« Oh ! Attention !
Mais il était trop tard. Rogue avait pointé sa baguette droit sur James. Il y eut un éclair de lumière et une entaille apparut sur la joue de James, éclaboussant sa robe de sang. »

Nous pouvons donc constater que malgré le fait que Rogue soit un élève très doué, il n’en était pas moins un adolescent faible qui subissait les railleries de ces camarades, en particulier de la part de James Potter (« Des rires s’élevèrent un peu partout. De toute évidence, Rogue n’était pas très aimé ») .Un adolescent solitaire, tourmenté, peu attirant physiquement, qui endurait les attaques de James, lui aussi très bon élève.

Précision : Rogue connaît dés son arrivée à Poudlard énormément de sortilèges de magie noire, plus même que les élèves de septième année.

Rogue, professeur :

« Potter ! dit soudain Rogue. Qu’est-ce que j’obtiens quand j’ajoute de la racine d’asphodèle en poudre à une infusion d’armoise ? (…)
-je ne sais pas, monsieur, répondit Harry. (…)
-Vous n’alliez quand même pas vous donner la peine d’ouvrir un de vos livres avant d’arriver ici, n’est-ce pas, Potter ? »
« Et votre impertinence coûtera un point à Gryffondor, Potter, ajouta Rogue. »

Maintenant en tant que professeur, Rogue a du pouvoir, et tient sa revanche sur James en faisant subir à Harry les pires punitions, châtiments, supplices et ce dès son premier cours. En psychologie, on nomme cela L’HYPOTHESE FRUSTRATION AGRESSION

Définition : Hypothèse selon laquelle chaque fois que les efforts d'un individu pour atteindre un but se trouvent bloqués (frustration), une tendance agressive se manifeste envers l'objet ou la personne qui cause la frustration. Il s’agit d’une conduite dont le but est de blesser autrui ou son substitut.

Si on en croit le concept de la frustration-agression, les comportements violents de Rogue seraient dus à une accumulation de frustrations passées. Son comportement est en conformité avec son « moi »

Un comportement paradoxal :

La contradiction pourrait venir du fait que Rogue protège Harry lors de son premier match de Quidditch.
Pourquoi ? Rogue est un personnage mystérieux et JKR veut entretenir ce mystère, ce flou autour de ce personnage. Il est passé du camp de Voldemort à celui de Dumbledore, il déteste Harry mais il le protége également… Ces contractions préservent l’intrigue autour de ce personnage complexe.
Cependant ce comportement est néanmoins en accord avec le « soi intérieur » de Rogue.
En effet, nous avons vu précédemment que Rogue cherche désormais une place dominante.
Place dominante qu’il obtient SOIT en intimidant, en s’imposant, en se faisant respecter SOIT en protégeant, en sauvant celui qui en éprouve le besoin
Le point commun entre ces deux positions en apparence très opposées est le positionnement. En effet, dans les deux cas, Rogue se trouve dans une position dominante : celui qui s'impose se situe naturellement "au dessus" de celui qui se sent intimidé, de même le sauveur est "au dessus" de celui qu'il aide. Dans les deux cas, Rogue adopte donc un rôle avantageux. Il lui apporte vraisemblablement un certain plaisir plus ou moins conscient.

A propos de Lily :

Certaines rumeurs circulant sur le net, évoquent une éventuelle attirance de Rogue pour Lily. Ce désir pour Lily expliquerait le fait que Rogue protège Harry. On peut émettre l'hypothèse que s’il le déteste, c'est parce qu'il est le fils de la femme qu'il aurait aimé, et que c'est également pour cette raison qu'il le protège.
Ces explications n’étant fondé que sur des suppositions, nous n’accorderons que peu de crédibilité pour le moment à cette idée. Espérons que les prochains tomes nous livreront des réponses.
Notons cependant à ce sujet que Rogue cache dans la pensine, lors des cours d’occlumentie qu’il donne à Harry, 3 souvenirs extrêmement douloureux pour lui. L’un, nous l’avons vu, concerne James. Qu’en est-il des deux autres ? Effectivement l’un des deux autres pourrait concerner Lily.

Conclusion :

« James et Rogue se sont haïs dès l'instant où ils se sont vus. Ce sont des choses qui arrivent, tu peux le comprendre, non? Je crois que James représentait pour Rogue tout ce qu'il aurait voulu être - il était aimé de tout le monde, très doué pour le Quidditch - d'ailleurs, il était doué à peu près en tout. Rogue, lui, était ce petit personnage bizarre, plongé jusqu'aux yeux dans la magie noire, et James - quelle que soit la façon dont il t'est apparu, Harry - a toujours détesté la magie noire. »
Les relations qu’entretient Rogue envers Harry sont la conséquence directe du rapport qu’il a entretenu avec James lors de sa jeunesse. Il s’agit là de la seule certitude que nous ayons, cependant nous n’excluons pas le fait qu’il en existe d’autre, notamment au sujet de Lily.