Retour à l'accueil
Le Plan de Bezoard
La Communauté
Le Livre d'or

Harry Potter Version Chinoise

Il est des jours où l’on est déçu. Il est des jours où l’on se demande pourquoi cela n’arrive qu’à nous, il est des jours où le poids du destin vous pèse et où vous souhaiteriez pour une fois avoir la chance de réussir quelque chose d’extraordinaire. Ce jour, je l’ai cru arriver, il y a de cela quelques semaines.

Etant à Taipei, capitale de Taiwan (République de Chine) pour mes études (semestre académique ‘Finance’) et le film «Harry Potter & The Goblet of Fire » sortant le 18 Novembre en version originale sous-titrée ‘Mandarin’ (comme tout les films ici), j’espérais rédiger dans la journée un compte rendu détaillé qui épancherai votre soif insatiable d’informations et de ‘spoilers’.

Quelle ne fut pas ma déception quand j’appris que les critiques dans la langue de Shakespeare et de Molière étaient déjà tombés, écrite de la main même de celui par qui j’espérais transmettre l’information, Poudlard.org ; j’étais en retard.

Qu’à cela ne tienne ; au pays de la piraterie informatique, je me munis de ma caméra et filma la scène du retour de Voldemort pour obtenir une ‘exclusivité’, pour fournir ce que personne n’avait fourni et pour accroître la réputation de Bezoard.com, « le seul site HP qui a des contacts au fin fond de l’Asie » (c’est moi, le contact :-p) ; malchance ou destin, le film ‘foiera’ et c’est peut-être mieux comme ça. Car, qui aurait visionner cette vidéo dévoilant ce que l’on attend le plus en allant voir ce nouvel opus cinématographique, qui aurait été a n’en point douter de piètre qualité (ma camera étant en fait un APN très compact (5 millions de pixels tout de même :-p)).

M’enfin la déception est tout de même là, j’ai raté mon ‘scoop’ et la chance de recevoir un mail de la Warner nous indiquant dans un message dénué de tout humour que nous devons retiré cette vidéo de suite sous peine de nous exposer à de vives sanctions car tout cela n’est il pas que piraterie ?

Plus de vidéo donc, plus d’avant-première, plus d’infos a donné avant tout le monde à tout le monde ; plus rien a annoncé donc et plus rien a partager, et mon scoop alors ?

Qu’importe dans ce cerveau de 21 ans (le 12 décembre, ce fut mon anniversaire) germe une nouvelle idée ; car au-delà du piratage ; au delà du désir de faire une ‘exclu’, on peut tout de même informé la France, les français et les francophones, de comment se déroule une Première-Harry-Potter en Asie, à Taiwan, dans un des Dragons d’orient, un pays à la croissance à deux chiffres, un pays culturellement si différent du notre.

Harry Potter version chinoise, voilà donc ce que je vous propose de découvrir image à l’appuie car j’y étais. Voilà la sortie du T6 « Harry Potter & The Half Blood Prince » en chinois, voilà la sortie de « Harry Potter & The Goblet of Fire » en mandarin. Voilà comment ce sacré sorcier fait voyager les gens au pays des nouilles et autres riz fris.

Je tiens tout de même a préciser que toutes les photos ne sont pas de moi, certaines sont issus de blogs non-censurés chinois, d’autre de journaux politiques ou non en ligne, et cetera, et cetera ; rendons donc grâce à leur auteurs …

Bizarrement, il n’y a pas tant de choses à dire que çà.

La culture chinoise (ou du moins taiwanaise) prône (c’est ce que je perçois après 4 mois passés 24h sur 24 avec eux) une certaine réserve, humilité par peur et/ou crainte de ne pas ‘assurer’ (un taiwanais ne jouera pas avec vous au tennis sans être auparavant sur de son niveau) ou de ‘gêner’.

Ces gens-là, les ‘jaunes’, ne sont pas très expressifs. Un sourire, un ‘oui’ peut très bien être un ‘non’ hargneux déguisé (en ce sens, ils sont dangereux car on ne sait jamais ce qu’ils pensent).

Néanmoins, lors de la sortie du film 4, la tension et l’excitation étaient palpables. Etant arrivé à 19h pour la séance de 20h, j’ai pu voir les enfants joyeux et ‘perturbés’, des cries en chinois, des piétinements et cette impatience qui se lit sur les visages.

PG-13, ils ne connaissent pas ; et même si cela est indiqué, les vendeurs de tickets ont vite fait d’oublier. Et oui dans le pays de la croissance à deux chiffres, on sait comment faire du profit. N’imaginez pas cependant des files à faire palier Kyo lors de la sortie de leur nouveau single, ici, ça reste intime. Personne ne double, personne ne pousse, chacun attend son tour en espérant avoir une place bien placée (ce fut mon cas).

N’ayant pas eu de place avant minuit (il fallait s’y attendre), j’ai aussi eu l’opportunité de voir le comportement des adultes assez motivés par Harry Potter pour se coucher à 3h du matin.

Décidément, le phénomène HP fait des ravages. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil sur la programmation proposée par le cinéma. La très grande majorité des salles étaient réquisitionner pour l’événement, de la même qu’elles le sont à l’heure d’aujourd’hui pour King Kong (je n’ai pas eu non plus de place avant 1 heure du matin lorsque je voulais aller le voir), les affiches étaient très bien placées. Non décidemment, les taiwanais iront voir Harry Potter au cinéma, ils ne peuvent y échapper. Profit estimé de la Warner à Taipei : Inconnu …

La salle dans laquelle je suis est toute petite (faut quand même relativiser), l’écran géant, la sono définitivement Surround 14.1 (pour ceux qui imaginent) et les gens bel et bien là (en majorité ‘adulte’, on s’en serait douté …).

Bizarrement, la salle n’est pas comble d’un coté il est minuit trente, et au moins 4 autres salles de taille double présentent le même film en ce moment (j’ai le don pour toujours me retrouver dans la salle la plus minuscule mais au moins je suis bien assis et au centre).

Ambiance excitée sans plus et le film commence. Dès la première scène on sent la pesanteur faire son entrée et non l’apesanteur qui elle ne viendra qu’à la fin du film pour certains (ce ne fut pas mon cas).

Pas un bruit durant l’entièreté de la projection même celui d’une mouche ne se fit entendre. Pas de ‘ooh’, ‘ahhh’ , un petit rire, discret et caché, un éternuement honteux et c’est tout. Respect.

Ici, les gens savourent de l’intérieur et c’est mieux ainsi. Fin du film les lumières se rallument et les gens se lèvent. Des murmures commencent a peine à se lever, nous ne sommes pas encore sorti que la salle est déjà nettoyée ; nous approchons de la porte, la file d’attente devant notre salle et devant même le « theater » pour la prochaine session n’existe plus, il est environ 3 h 15 du matin, le cinéma ferme ses portes enfin.

Ambiance feutrée, on déambule en suivant par le fruit du hasard, des feu spectateurs de ce HP4 ; ils sont calmes et discutent d’autre chose. Harry Potter pour un soir et on le garde pour soi.

Vos opinions ? de toutes façon nous n’aurons pas les même. Un échange ? et pourquoi ne pas savourer un peu tout seul ? Voldemort est revenu, on s’y croirait. Peu de bruits, pas d’exclamation, juste la résignation, celle de devoir attendre le prochain en espérant qu’il ne sera pas pire que celui-là, celle de savoir que le mal est de retour et qu’il faudra bien alors se préparer à l’affronter ; et comme dirait Hagrid tout en sachant que ‘tant que Dumbledore est là, on a pas trop de souci à se faire » … Peut-être que si en fait …

Quelques semaines plutôt, le livre sort enfin en version chinoise, la librairie a enfin débarrassé les étalages des version anglaise US invendues (qui est définitivement plus belle que la version anglaise) car peu de gens lisent véritablement l’anglais ici (pourtant on croirait, mais il s’agit en fait d’une ruse, même si les titres sont en anglais, vérifiez, car dedans, à l’intérieur du livre, ô surprise, ce ne sont que des petites dessins (comprendre ‘caractères chinois’)).

Ici, HP en livre, c’est en chinois que cela se découvre véritablement. Mes connaissances en chinois étant insuffisantes, je ne peux vous dire si les ‘spoilers’ coulaient à flot ou non. M’enfin une chose est sure, la mort de Dumbledore était connu ; et avant même la première ouverture du tome, les plaintes et les critiques étaient déjà nombreuses … Le Déni des Fans .. un de plus …

Le jour J, vous cherchez l’émeute. Où sont les fans en furie ? Où sont les potter-maniacs avec leur sac de couchage, prêt à tout pour avoir ce nouvel opus avant tout le monde dans les mains ? Je cherche, j’ai cherchais et j’ai pas trouvé, un peu de monde devant la porte (je suppute que c’était pour HP) et c’est tout, ils discutent (peut-être du livre mais franchement j’en suis pas sur). Bref c’est calme et ça fait bizarre, même pour l’achat du « Half Blood Prince » en Version Originale à Avignon, y avait plus de monde, c’est pour dire … Le paiement des Livres qui est en fait bel et bien Harry Potter se déroulent dans le calme le plus religieux « DuoShao Tian ? » « Si bai qi shi wù kuai », « Xiéxié » … Rien de plus …

Y a vraiment des jours où je me demande où j’ai atterris, dans le genre ‘différent’ ils font forts mais c’est pour çà que je me plais autant ici depuis 4 mois et des brouettes.

Remarquez cependant qu’on peut assister, je n’en ai pas eu l’occasion » à de sortes de mini shows ‘spécial HP’ .. Non mais, regardez moi cette ‘bouille’ … Lui ne se pose pas la question si Harry est bel bien un phénix croisé avec une Mandragore, il s’en fout dira-t-on, il a juste son livre dans les mains, comme un cadeau de Noel avant l’heure dans ce pays à l’économie et au développement à Deux Vitesses, « The Haves & The Haves not » … Et Harry Potter créa un sortilège pour guérir tout les maux du monde … Harry Potter ‘version chinoise’, un « Harry Potter à part » certainement bien plus puissant dans son genre que le nôtre.