Retour à l'accueil
Le Plan de Bezoard
La Communauté
Le Livre d'or

Dumbledore, un vieux sage

Dumbledore, Qui est-il ?

Les noms choisis par JKR ne sont jamais pris au hasard ; cela est flagrant concernant les origines du Remus Lupin : ces noms renvoient au loup-garou. Qu’en est-il pour Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore ?

Origine de son nom : Albus Perceval Wulfric Brian DUMBLEDORE:

En Latin, albus signifie “blanc”. Couleur qui dans les mythes occidentaux, symbolise la pureté, la sagesse et la lumière. Cette couleur est aussi associée au principe du Bien par opposition au Mal.

Notez bien que dans chaque tome, la couleur « argenté » est toujours associée au directeur de Poudlard.

Tome 1 : « Il était grand, mince et très vieux, à en juger par la couleur argenté de ses cheveux et de sa barbe (…). »
Tome 5 : « Il leva sa baguette vers sa tempe et appliqua l’extrémité à la racine de ses cheveux. Lorsqu’il l’en retira, une substance argentée y était collée (…). »

Les patronymes Perceval et Brian nous relèvent d’autres caractéristiques de la personnalité de Dumbledore.

Perceval dérive de Parzival, chevalier initié aux mystères du Graal et héros du roman de Wolfram Von Eschenbach dans lequel le Graal était symbolisé par une émeraude et apportait, comme la pierre philosophale, richesse et immortalité. Dumbledore aurai-t-il profité de l’élixir de longue vie ?

St-Wulfric était un ermite anglais devenu très populaire au Moyen Age par ses miracles et ses dons de prophéties : ce qui accrédite notre article Le Retourneur de temps.

Brian signifie en celte, respect, puissance et noblesse.

Dumbledore :

Le nom de Dumbledore est aussi l'ancienne forme du mot anglais bumblebee qui signifie bourdon. L'abeille est souvent l'incarnation de la sagesse, du travail et de l'immortalité dans plusieurs mythes. Mais le nom peut également jouer sur le mot dumb qui désigne une personne loufoque et sur le verbe to dumb qui veut dire établir le silence. Dans la traduction italienne, Dumbledore se fait effectivement appelé Silente.

Le Bien contre le Mal

Dumbledore / Merlin

Dès le tome 1, on apprend qui est Dumbledore :
« Considéré par beaucoup comme le plus grand sorcier des temps modernes, Dumbledore s'est notamment rendu célèbre en écrasant en 1945 le mage Grindelwald, de sinistre mémoire. »

Dumbledore a vaincu Grindelwald et Harry doit vaincre Voldemort. Dumbledore le guide dans sa démarche ; en ce sens la saga Harry Potter fonctionne comme un conte initiatique.

L’analogie Dumbledore / Merlin :

« L'enchanteur Merlin apparut pour la première fois en Ecosse aux environs de l'an 600. Au fil de multiples aventures, il voyagea beaucoup et on retrouve souvent sa marque en Normandie et en Grande Bretagne. Merlin possédait de multiples dons, en particulier celui de se métamorphoser en homme ou en animal. » (Première grande ressemblance)

« Il se déplaçait à volonté dans le Temps et prédisait l'avenir sans toutefois pouvoir changer le cours de l'histoire. » Il connaît donc le futur.

« Merlin fut à l'origine de la rencontre entre le roi Uter et la reine Ygerne, père et mère du célèbre roi Arthur. Toute sa vie, Merlin aida et conseilla le roi Arthur avec qui il fonda la confrérie des chevaliers de la Table Ronde. » (Dans HP, Dumbledore guide Harry en vu du combat final, et fonde l’Ordre du Phénix)

« A la fin de ses jours, ce vieux savant fabuleux se retira dans la forêt de Brocéliande où il retrouva la fée Viviane, une de ses anciennes élèves. La jeune et belle fée, à qui il avait appris à danser sur l'eau, captura l'enchanteur en traçant autour de lui un cercle magique dont il demeura prisonnier. Un prisonnier heureux et consentant, car Merlin aimait plus Viviane encore que sa liberté. »

« Mais lorsque Harry raconta comment Queudver lui avait percé le bras avec la pointe de son poignard, Sirius poussa une exclamation et Dumbledore se leva si brusquement que Harry sursauta. Dumbledore contourna son bureau et demanda à Harry de tendre le bras. Harry montra la déchirure de sa manche et la coupure que lui avait faite Queudver.

- Il dit que mon sang le rendrait plus fort que tout autre sang, expliqua Harry. Il a dit que la protection que ma... que ma mère m'a laissée en mourant... serait également en lui. Et il avait raison. il a pu me toucher sans éprouver aucune douleur.

Un bref instant, Harry crut déceler dans le regard d'Albus Dumbledore quelque chose qui ressemblait à une lueur de triomphe. Mais il fut bientôt persuadé que c'était un simple effet de son imagination car, lorsque Dumbledore retourna s'asseoir, il paru aussi las, aussi vieux.»

Tout se passe comme si Dumbledore avait pour mission sur cette Terre d'éradiquer les forces négatives : défaire d'abord Grindelwald, puis Voldemort.

Ne pouvant combattre directement Voldemort, il GUIDE Harry vers sa destinée, tel un maître de vie, tel Merlin a guidé Arthur.

Dumbledore / Zeus

Le fait que Dumbledore soit le plus grand sorcier du monde nous ai confirmé par l’étude de la mythologie gréco-romaine. Dumbledore est le plus grand des magiciens ; même Voldemort le reconnaît, puisque le directeur de Poudlard est la seule personne qui lui inspire de la crainte.
D’un point de vue hiérarchique, Dumbledore occupe le sommet d’un panthéon de mages / magiciens, il est l’être suprême d’une importante maison, une sorte de dieu tout puissant et craint, qu’on pourrait assimiler à Zeus, si l’on se réfère à la mythologie antique.

Nous partirons donc du principe qu’Albus Dumbledore est au sommet d’une pyramide d’êtres puissants, qu’il est l’équivalent de Zeus, dieu des dieux, "père" (au moins spirituel) de toute une descendance. Ce choix de Zeus n’est pas fait au hasard :

Zeus :

« Le dieu suprême du Panthéon hellénique, "père des dieux et des hommes" selon Homère (...) Zeus est essentiellement le dieu de la lumière céleste ; il gouverne les phénomènes physiques : la pluie, la foudre, le cycle des saisons, la succession du jour et de la nuit, etc. Symbole d’une organisation patriarcale et d’une hiérarchie primitive, il devient le garant de la royauté et de l’ordre social, l’arbitre supérieur de la Justice. Il veille au respect des lois de l’hospitalité, (...) et dispense les biens et les maux... »

Cette définition, qui convient comme un gant à Albus Dumbledore, nous éclaire sur sa position sociale, sa position "divine" dans un panthéon magique.
Or, dans la mythologie grecque, Zeus est secondé (le terme est important) par une déesse toute puissante : MINERVE (en fait Athéna chez les grecs, Minerve étant son équivalent romain, mais n’entrons pas trop dans les équivalences gréco-romaines). Or, comment s’appelle la directrice adjointe de Poudlard ? MINERVA MCGONAGALL... Et la directrice adjointe n’est-elle pas le second personnage d’une école ? Or, Minerve était en seconde position dans la hiérarchie divine, après Zeus.
Ainsi, s’inspirant de la mythologie antique, JK Rowling a fait de Dumbledore un "dieu" tout puissant, équivalent de Zeus, et de Minerva McGonagall, son adjointe, l’équivalent de Minerve, qui secondait Zeus sur l’Olympe.